Temps de lecture : 7 min

Thème : organisation, développement.

Lorsqu’on décide de se lancer dans un projet quel qu’il soit : un voyage, une formation, un investissement ou un business, tu le sais, il va y avoir de nombreuses étapes à valider et à surmonter.

Ces étapes se décomposent en une ou plusieurs tâches.

Réaliser un projet signifie réussir à achever ces tâches.

Dès lors un des défis consiste à réussir à accomplir ces tâches le plus efficacement possible.

C’est donc l’objet de cet article  : Sommaire !

  1. Temps
  2. Technique
  3. Méthode
  4. Outils
  5. Analyse
  6. Risques et Repos

1.  Le temps est limité

Le souci est que le temps dont tu disposes est une variable fixe et limitée. Une journée ne fait que 24 heures et il faut bien sûr dormir, manger, s’occuper de sa famille, travailler…

le temps est une contrainte, et petre efficace en peu de temps est compliqué.

Si je ne dispose que de 1 heure ou 2 heures par jour à consacrer à mes projets, je dois être sélectif sur ce que je fais de mon temps.**

Dans mon cas par exemple : je sais « sommairement » monter une vidéo ou mon podcast, mais cela me prend du temps et de l’énergie, et donc je ne peux pas me consacrer à autre chose (comme cet article par exemple).

Alors, comment conjuguer de nombreuses tâches et temps limité ?

Une des solutions est la délégation de tâche. On augmente notre temps grâce au temps de quelqu’un d’autre, un collaborateur.

Le problème est que cela à un coût et que certaines tâches sont non délégables car elles ne sont pas répétitives et ou bien ce sont des tâches créatrices, ou stratégiques qui nécessite qu’on s’en occupe personnellement.

En ce qui me concerne  j’ai une assistante au Maroc.

Je travaille aussi parfois avec des free-lance.

On en trouve sur codeur, fiverr ou 5euros, ou Upwork

2. Technique

Une autre problématique de ces tâches est peut-être leur degré de technicité.

– mettre à jour un site internet, ou créer des vidéos, sont des tâches même si elles sont devenues plus simples depuis quelques années, demandent tout de même un apprentissage et une certaine pratique pour avoir un rendu qualitatif.

On en revient donc à une notion de temps. Si tu as le temps alors tu peux augmenter ton niveau de compétences dans des domaines variés (photo, montage, audio édition, rédaction….)

Sinon là encore la délégation peut t’aider ! Un free lance va peut être réaliser une retouche vidéo en 1 heure là ou il m’en faut 4.

En résumé :

Des tâches multiples, parfois techniques, peu de temps ou un temps limité…

la solution pour réaliser ces tâches, y compris techniques dans un temps limité est d’être : efficace et pour être  efficace il faut une méthode !

3. Méthode

Une méthode s’apprend donc dans un premier temps il faut investir sur soi même dans son apprentissage !

Comment alors apprendre à devenir « efficace » ?

Il faut la standardiser ces processus pour les appliquer facilement, c’est la notion de routine ou d’habitude.

Pense à la production automobile ! À Henri Ford par exemple, aux chaînes d’assemblage.

Même les écrivains ont des routines : écrire le matin 2h , faire une pause etc…

Comment trouver la bonne méthode ?

Il n’y pas vraiment de bonne ou mauvaise méthode, il y a avant tout la méthode qui te correspond et qui fonctionne pour toi !

Il va donc falloir expérimenter, tester, et recommencer jusqu’à adopter TA méthode.

La bonne méthode est un combiné  de : temps / outils / techniques

Comment j’en suis arrivé à cette observation ?

Je vais te raconter exactement ce qui s’est passé ce matin.

Tu le sais je pratique le miracle Morning.

Parmi les différentes choses que je fais le matin, je me suis fixé comme objectif d’apprendre à jouer du piano.

Sauf que l’augmentation de la charge de travail sur mes différentes activités  fait que ces dernières semaines j’ai eu beaucoup de mal à être régulier dans mon apprentissage, car j’ai d’autres priorités à gérer.

Dans cet apprentissage de la musique je me suis un peu dispersé. Je n’étais pas assez régulier dans la pratique, mais surtout je n’étais pas méthodique dans mon apprentissage : je n’ai pas pris le temps de réellement adopter une méthode.

Ne pas (trop) changer de technique


C’est mon conseil 1 : Ne change pas trop vite de méthode, en tout cas pas avant d’avoir vraiment testé celle ci !

Si tu essayes de nager puis qu’à chaque mouvement tu changes de nage, et que tu fais 1 m en brasse puis le mètre suivant en crawl et qu’entre les deux tu décides de faire du dos crawlé, alors nécessairement tu seras moins efficace qu’un nageur même moyen qui décide de rester en brasse sur toute la longueur du bassin !

Changer de technique ou de méthode produit des efforts qui sont préjudiciables au but à atteindre qui dans le cas présent est de traverser le bassin.

Il est donc important une fois que tu as trouvé une méthode ou une formation, de la conserver suffisamment longtemps et de l’essayer réellement avant de décider de changer d’approche.

Si tu n’a pas lu un livre tu ne peux pas conclure qu’il est mal écrit ou qu’il ne te plait pas.

Beaucoup de personnes sont inconsistantes, leur temps de concentration ou d’effort se résume à 15 minutes ! Nous sommes consommateurs et nous « zappons » vite d’un produit, d’une technique, d’une méthode à une autre.

Force toi à appliquer des conseils ou une méthode au moins 15 jours ou 1 mois pour te faire une idée objective sur quelque chose avant de changer.

4.  Les outils

Pour gagner du temps / améliorer la technique il faut de bons outils.

Avoir un super logiciel de retouche photo ou de traitement de texte sur un pc qui date du néolithique sera peu efficace !

Connais tu l’expression : «  il n’y a pas de bon artisan sans bons outils » ?

Tu le sais peut être déjà si tu m’écoutes sur le podcast mais j’aime beaucoup les proverbes, ils sont le fruit de la sagesse populaire et renferment beaucoup d’enseignements que l’on peut facilement appliquer à soi même.

Ce proverbe est dans le cas parfaitement adapté à notre problématique :

C’est mon conseil 2 :

– Aie des « outils », matériel, logiciels en adéquation avec tes objectifs : pas nécessairement dernier cri ! Mais suffisamment récents et adaptés.

– Apprend à utiliser tes outils ! Il va falloir tester des outils et se les approprier ! Il va falloir apprendre. Investi du temps dans ton apprentissage !

Si tu as besoin d’apprendre un outil, un logiciel etc : entoure toi ! Tutos Sur YouTube, formation via des plateforme comme superprof

Les tutos payant :   [https://fr.tuto.com] ect … les ressources ne manquent pas !

5. Analyser

Tu as déterminé une méthode et des outils, tu as décidé de les appliquer et maintenant ?

Il va falloir tirer les conclusions : analyser.

Est ce que oui ou non je continue ?

Que dois je changer ?

Est ce un problème d’outils?

Est ce un problème qui vient de moi?

Suis je assez appliqué?

Est ce que j’ai pris le temps d’apprendre ?

Etc…

Vous devrez donc vous fixer des critères d’efficacité :

Ils peuvent être :

– Le temps passé à la réalisation des tâches baisse t’il? Ou augmente t’il (au début il peut augmenter le temps d’apprendre à utiliser les outils mais il doit ensuite baisser fortement)

– Quel sont tes gains de temps / frais de prestataire… etc

Conseil 3 : fais du time tracking avec des outils comme Toggl. [https://www.toggl.com] ou Hours [https://www.hoursforteams.com].

Lance des chronos lors de tes tâches et vois si semaine après semaine tu es ou non plus efficace en temps, car le temps reste une de première métrique que l’on cherche à baisser, sans bien évidemment sacrifier la qualité.

Maintenant que tu sais chercher une méthode et apprendre à la mettre en oeuvre j’attire ton attention sur deux points essentiels et trop souvent négligés : les risques et le repos.

Vouloir en faire « plus », être plus rapide, plus efficaces, avoir plus de projets et aller plus vite t’expose à de nombreux risques pour ta santé et ton portefeuille !

6. Risques & Repos

Qui court, tombe. Plus ou moins fort et se fait plus ou moins mal. Ne confondez pas vitesse et précipitation ! Vous risquez de commettre des erreurs inutiles.

Apprenez à marcher avant de vouloir courir. Faites vos gammes. Découvrez les choses à votre rythme. Soyez patient.

Je sais on a envie se jeter à corps perdu dans des défis, des choses qui nous passionnent mais sache garder la tête froide !

Car sinon tu t’exposes à du stress, de la fatigue et de l’anxiété. Au bout du compte tu risques d’abandonner ou de faire un burn out ! Bref d’échouer. Vois tout ceci comme un challenge et un jeu.

Il ne s’agit pas de se trouver des excuses pour procrastiner mais d’être lucide,raisonnable et intelligent dans son approche.

Les sportifs de haut niveau font des coupures, tout comme les élites. Nous avons tous des capacités différentes.

S’oxygéner le cerveau, permet d’avoir les idées claires et d’être plus efficace.

Il faut savoir « décrocher », prendre du temps pour toi, et pour tes proches, au risque d’échouer dans tes objectifs.

C’est mon conseil 4 :  apprends à te connaître ! N’essaye pas d’être un autre ils sont déjà tous pris disait Oscar Wild ! Sois toi même et progresse avec tes objectifs, tes ambitions, et tes rêves mais surtout à ton rythme.

conseil, le 5 : Prends aussi du repos ! Cela fait parti des clés de ta réussite, savoir faire des coupures, revenir plus fort et les batteries rechargées.

Conclusion

Comme le disait Jean de la fontaine dans sa célèbre fable :

« Rien ne sert de courir il faut partir à point » .

Jean de la Fontaine

En résumé, Il faut :

Se fixer des objectifs découpés en tâches

Des tâches définies

Un temps défini pour les réaliser : deadline etc

Une méthode à utiliser et à s’approprier, à apprendre

Des outils à tester et à maîtriser

Une évaluation des actions mises en place à faire

Du repos pour revenir plus fort et ne pas s’épuiser et de la patience.

N’oubliez pas : le travail paie. Tôt ou tard, mais il paie.

On a donc vu quelques uns des aspects clés pour réaliser efficacement un volume important de tâches pour atteindre vos objectifs personnels.

J’espère que tu as apprécié cet article.

Envie d’avancer plus vite? tu peux me rejoindre sur la section formation & coaching ou me contacter sur contact@developpementroyal.com

Pense à t’abonner à la newsletter ici et à écouter le podcast ! “Développement Royal” sur Itunes / Deezer et Spotify et retrouve moi sur Instagram et Facebook/.

Laisse moi un commentaire si tu veux que j’aborde d’autres sujets !

À bientôt