De salarié à infopreneur libre

Patrick

Bienvenue sur Développement Royal le podcast dédié au business Web et au lifestyle avec l’ambition de vous accompagner pour vous aider à vous épanouir et à vous développer dans cet épisode. Je rencontre Gaston Hakim Lastes, à 29 ans, il a réalisé son rêve.

Grâce à ses activités sur Internet, il a pu retourner vivre au Maroc. Je vous laisse sans plus attendre découvrir son parcours très inspirant.

Bonjour bienvenue donc sur développement Royal Gaston merci beaucoup d’avoir accepté cette invitation. La plupart des auditeurs, je ne sais pas te connaissent ou ne te connaissent pas, mais je vais te laisser te présenter, je pense que cela sera plus simple.

Gaston

Salut Patrick.  Déjà je suis super content de faire cette petite interview, je te disais juste avant parce que c’est la première fois que je passe sur un podcast.

Merci beaucoup à toi pour cette opportunité-là. Ensuite, pour me présenter, je m’appelle Gaston Hakim Lastes, j’ai 29 ans, je suis franco marocain.

J’ai la chance de pouvoir gérer deux agences en marketing digital donc l’une est basée en France l’autre est basée au Maroc.

“Je suis indépendant financièrement grâce à mes différents business en ligne.”

Aujourd’hui, si tu veux, j’ai deux activités la première activité où j’interviens en tant que consultant pour des indépendants qui souhaitent développer leur business en ligne et leur chiffre d’affaires sur Internet.

La deuxième activité est une autre de mes passions qui est tout simplement le Maroc et donc là si tu veux, j’ai un site sur la vie au Maroc les investissements immobiliers au Maroc et là, je me fais plaisir comme ça entre mes deux passions que sont le Maroc et les business en ligne.

Et du coup grâce à mes business en ligne qui ont pu développer des revenus passifs pour moi, je vis maintenant sous le soleil du Maroc.

Patrick

Tu nous as parlé un peu des activités, quelle est ta situation familiale ?

Gaston

J’ai grandi au Maroc donc toute ma famille vraiment toute ma famille est ici au Maroc, c’est un petit peu aussi ce qui a favorisé ma décision de quitter la France pour pouvoir rentrer ou venir vivre ici au Maroc.

Donc si tu veux moi j’étais en France dans un cursus plus classique des études supérieures qui m’ont amené à étudier en France en Allemagne au Canada survenu en France.

J’ai terminé mes études supérieures en France avec une année en école de commerce à Marseille. Et ensuite, dans la foulée, j’ai intégré une entreprise dans l’est de la France chez Adidas. Sauf que voilà chemin faisant, on se rend compte quand même qu’on a beau décrocher tous ces diplômes, on a beau décrocher un CDI qui est le Saint-Graal transmis par la société pour être heureux, je me suis rendu compte que ce n’était pas forcément ce qui me faisait le plus rêver parce que voilà mon pays natal me manquait ma famille qui est au Maroc me manquait mes proches me manquaient même si j’ai beau aimer l’Alsace.

Voilà ça a été un petit peu le déclic et je me suis dit qu’il fallait que je me donne tout simplement les moyens de prendre ma vie en main et c’est un petit peu comme ça que j’ai découvert cet univers de l’infoprenariat, des d’entrepreneurs en ligne qui vendent des produits d’information.

Dans la foulée j’ai tout simplement créer des business en ligne sur internet pour me permettre de rentrer vivre au Maroc

Je voulais rentrer vivre au Maroc mais je voulais faire de façon intelligente c’est-à-dire que je ne voulais pas rentrer au Maroc pour être salarié, je voulais rentrer au Maroc tout en étant entrepreneur et tout en étant digital nomade d’avoir mes propres business en ligne et c’est un petit peu ce qui s’est construit au fil des années et c’est ce qui me permet encore une fois aujourd’hui d’avoir pris la bonne décision et d’avoir quitté un CDI.

#2 Pourtant à l’époque ça avait choqué beaucoup de monde.

Je me rappelle les personnes qui me disaient mais t’es sûr quand même de quitter l’entreprise tu as quand même des chaussures gratuites ! (Rires)

Et du coup voilà donc je suis rentré je suis rentré ici au Maroc c’est vrai ça a vraiment été une des meilleures décisions que j’ai pu prendre jusque là et donc sur ta situation familiale.

Patrick

Tu nous as pas dit, tu es en couple, tu as des enfants ?

Gaston

Je suis célibataire au moment de ce podcast, et je n’ai pas d’enfant.

C’est ce qui me permet peut-être aussi d’être vachement focus sur mes business en ligne. Je sais que les personnes qui sont parents les gens que je rencontre, souvent encore une fois comme lors de mon dernier événement à Marrakech, ont posé la question :

” j’ai envie de développer des business sur Internet mais tu sais je suis père de famille et en même temps je suis salarié donc je ne sais pas trop comment m’organiser, j’ai vraiment pas le temps”

Si toi aussi tu veux apprendre à t’organiser : retrouve ma formation « super organisé pour te lancer et te développer !

Si tu veux la discussion, c’est tout le temps la même, et c’est ce que j’explique aux gens, je leur dis : ”bah écoute, c’est très simple moi je l’ai fait, j’ai développé des business en ligne pour rentrer et revenir vivre au Maroc pour me rapprocher des personnes que j’aimais, donnes les moyens de réussir, justement parce que t’as envie de passer plus de temps avec tes enfants et de les voir grandir.

À l’époque où moi j’étais salarié. Si tu veux, on pourra revenir dans le détail de comment j’organise mes différentes journées mais très clairement ce que je faisais c’est que je me levais je me rappelle j’ai fait ça pendant deux ans, à 4 heures et demie du matin et je démarrais ma journée réellement à 5 heures !

Je bossais sur mes business en ligne : un site sur l’expatriation Maroc.

Patrick

Quand la décision t’es venue de quitter ton job. Qu’est ce qui a été le déclic, le moment où tu t’es dis ok c’est maintenant et pas demain. Tu t’en souviens ?

Gaston

Je m’en rappelle. Je me rappelle parfaitement. En fait si tu veux connaître toute l’histoire. D’ailleurs c’est rare que je la raconte mais je vais te la partager.

Donc si tu veux est lors lors d’un séminaire Adidas pour les salariés et en particulier pour les commerciaux.

Il faut savoir qu’on a peu près. On avait en tout cas l’époque quand j’étais salarié, on avait deux séminaires dans l’année où on nous présente les nouvelles collections printemps été automne hiver et après on est censé aller voir les directeurs de magasins pour leur présenter les collections.

Je n’oublierai jamais ce jour-là parce qu’en fait, ce jour-là, on a un directeur marketing de Reebook, parce que Reebook appartient au groupe Adidas. En tout cas au moment de cet enregistrement, et si tu veux en fait il nous a expliqué le concept des 30 000 jours.

Il nous explique si tu veux qu’une personne vît en moyenne 30 000 jours, il nous explique aussi que tout simplement la campagne marketing Reebook des six prochains mois va être tournée autour de ça pour inciter les personnes à faire du sport.

#3 Sauf qu’au même moment à la fin de la journée J’ai ma mère au téléphone qui m’explique que mon père a fait un malaise cardiaque.

Elle me dit “ voilà, on n’a pas voulu déranger. On savait que tu avais un séminaire très important pour ton boulot.

Voilà pour le coup ça a été un peu compliqué tout ça. Mais sache que tout va bien;”

En fait ça m’a vraiment servi de déclic.

Si tu veux cet enchaînement de circonstances entre le moment où on dit qu’en moyenne tu vis 30 000 jours, forcément tu sors à calculatrice pour savoir combien tu as consommé et combien il en reste. Et de l’autre côté tes proches qui te disent qu’ils n’ont pas voulu te déranger à cause de ton travail alors que pourtant c’était une nouvelle qui était quand même assez grave. Qui plus est derrière tu rajoutes les conséquences financières parce que voilà au Maroc la santé si tu veux être bien soigné ça coûte quand même assez cher et donc nécessairement ça nécessite des budgets qui sont assez élevés. `

Si tu veux en fait ce soir-là il y a eu un espèce de déclic pour moi où je me suis dit : “ j’ai un CDI, un salaire plutôt correct mais je ne peux pas aider les personnes que j’aime qui sont dans le besoin, en même temps je suis loin d’elle, je les vois pas, je ne profite pas avec elle.”

Découvrez la suite du parcours de Gaston sur le podcast “développement Royal” disponible sur le blog , sur Itunes Deezer Spotify Youtube Soundcloud Google Play…

infos : Cet article est une extraction via « speechmatics » de l’épisode 6 du podcast « Développement Royal ». Ce qui explique son style particulier.